Fermeture de la maison de Saint-Vincent-de-Paul : les demandes des sans-abri régulées

Accueil/Actualités/Fermeture de la maison de Saint-Vincent-de-Paul : les demandes des sans-abri régulées

SOURCE : article du JSL du 28/04/2020 – par Maryvonne BIDAULT 

La Maison St-Vincent-de-Paul à Paray a dû fermer, début mars, avant le démarrage officiel du confinement. Ce qui occasionne certaines complications d’organisation pour l’accueil des SDF de passage sur la commune. Photo JSL /Charles-Edouard BRIDE

Les personnes Sans-domicile fixe (SDF) sont habituellement hébergées à la Maison Saint-Vincent-de-Paul. Celle-ci fonctionne grâce à deux salariés mais aussi une équipe de bénévoles.

Bernard Comte, président de l’association assurant son fonctionnement, a fermé l’accueil début mars. « Nos bénévoles sont âgés de 70 à 88 ans. Il était imprudent de les solliciter. Par contre, les deux salariés sont au chômage technique, c’est compliqué pour nous ».

Dix places supplémentaires

Le 115 est chargé de réguler les demandes des sans-abri en fonction des places disponibles dans les différents lieux d’accueil du département. La responsable du service, Séverine Chailloux, fait le point : « Nous n’avons pas eu de situation explosive, la crise n’a pas fait augmenter le nombre de SDF, peut-être ont-ils des réseaux personnels. Nous avons dirigé les personnes sur les accueils ouverts. L’association Le Pont a mis à disposition dix places supplémentaires pour les gens sans solution. Par contre, nous avons conventionné des places dans des gîtes et des hôtels pour répondre aux violences conjugales dont peuvent être victimes les femmes et les enfants ».

2020-05-04T09:24:26+02:00lundi 4 mai 2020|