Le nouvel accueil de jour ouvrira ses portes en juillet

//Le nouvel accueil de jour ouvrira ses portes en juillet

 

Le Pont lutte contre l’exclusion sociale et facilite le retour à l’autonomie. Son président, Jean-Amédée Lathoud, et son directeur général, Gilles Vulin, ont fait état des priorités et des orientations de l’action de l’association, mercredi en assemblée générale. Opérateur chargé de missions de service public, il s’est vu allouer 8,893 millions d’euros qu’il gère entre la lutte contre le sans-abrisme, la stratégie de santé, l’insertion par l’activité économique, l’accès aux droits pour les demandeurs d’asile, sans oublier le 115.

« Un travail considérable pour ses 170 salariés, dont une cinquantaine en contrat insertion, et ses bénévoles », confie le président. « Pour ce faire, nous avons repensé la gouvernance associative en renforçant l’équipe de direction et la présence de cadres intermédiaires sur les territoires. Cette réorganisation avec le recrutement de trois chefs de service sera effective au 1er  juillet, précise le directeur. La formation du personnel est aussi une de nos priorités, tout comme l’accompagnement de jeunes majeurs ; le dispositif, ouvert en avril, a permis d’en accueillir 13 à Mâcon et 4 à Blanzy. Parmi les faits marquants, l’arrivée massive de demandeurs d’asile à Mâcon a mis en difficultés plusieurs de nos services, dont l’accueil de jour qui a fermé ses portes l’été dernier. Il a cependant été fréquenté par 704 personnes ; celui de Louhans en comptabilise 235. »

LIRE LA SUITE…

 

2018-06-28T09:32:28+00:00jeudi 28 juin 2018|