SOURCE : article de Mâcon Infos du 11/11/2022 par Rodolphe Bretin

Travailler autrement

Né en mai 2021, le collectif est à l’initiative de professionnel.les de l’insertion qu’on appelle les anima’coeurs, qui œuvrent dans trois institutions (la Maison des solidarités, Pôle emploi et l’association Le Pont. La volonté ? Tisser du lien, créer de la relation en dehors du cadre strict de l’institution, et ce à visée d’insertion professionnelle et sociale. – Exclusif –

Les gens présents ce soir ont trouvé leur chemin vers l’emploi, via le collectif, en parlant avec les autres, en se retrouvant régulièrement, et en trouvant un accompagnement particulier, informel, chaleureux et convivial, celui des anima’coeurs. « Nous œuvrons pour le pouvoir d’agir. C’est une autre façon de travailler. » Ils et elles œuvrent sur leur temps de travail, mais autrement. « Le collectif, ce sont des bulles d’air grâce auxquelles on fait du collectif, le lien n’est plus tout à fait le même qu’au sein de l’institution. »

Pour engager leur action et se former, les anima’coeurs ont passé une journée avec le sociologue Bertrand Hagenmuller, également réalisateur, qui travaille spécifiquement sur l’action sociale et citoyenne ainsi qu’à la philosophie du travail.

Pour les personnes accueillies au sein du collectif, le ressenti est unanime : « C’est une deuxième famille, on se retrouve, on fait des choses ensemble, ça redonne confiance en soi, ça ouvre les horizons. Et au final, on peut retrouver du travail. »

Le collectif se réunit toutes les trois semaines pour des activités diverses et variées, jeux, cuisine, repas, formation etc.

Ce jeudi, membres et anima’coeurs avaient rendez-vous avec un pompier missionné par l’Union départementale des Sapeurs Pompiers de Saône-et-Loire pour une formation aux premiers secours niveau un et remise de diplômes pour celles et ceux formées lors de la session précédente. C’est aussi une ligne sur CV, ça compte.

Depuis sa création, le collectif a accueilli une quarantaine de personnes. Treize ont retrouvé un emploi, cinq sont entrées en formation. Trois personnes ont également pris conscience grâce au collectif, de la nécessité d’engager des soins pour avancer.

Des Nous et Vous, c’est aussi Dénouez-vous, une autre façon de retrouver du pouvoir d’agir, ensemble.

Il cherche un local pour s’établir et se réunir régulièrement, pour avoir un « chez soi » structurant. Avis aux partenaires. Chacun d’entre eux sera invité à une journée partenaires le 27 janvier au centre social Mozaïc.

 

Rodolphe Bretin

Ils avaient rendez-vous jeudi soir au Pont, rue Mathieu, pour une remise de diplômes suite à une formation aux premiers secours avec le pompier Gaëtan Dutel. Mais Des Nous et Vous, c’est bien plus que cela.

Les premiers.ères diplômé.e.s PSC 1 du collectif en compagnie des anima’coeurs. Hommage à Sandrine Passot (Pôle emploi), Gaëlle Bergeron (Pôle emploi), Clara Valin (Le Pont), Amélie Pereira (Le Pont), Damien Morel (Le Pont), Laëtita Thielland (Maison des solidarités), et Vanessa Bekrar (Maison des solidarités), anima’coeurs qui œuvrent au quotidien pour accompagner et insérer